Le déroulé heure par heure le jour de l’opération laser au LASIK

par | 25 janvier 2023

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Lasik

Le Lasik permet de traiter les amétropies et la presbytie. Cette méthode de chirurgie réfractive au laser par photoablation de la cornée donne d’excellents résultats dans l’immense majorité des cas, si le bilan préopératoire l’a bien identifié comme le mode de traitement le plus adapté au patient. La période de récupération visuelle est plus courte et plus confortable qu’avec d’autres techniques laser comme la PKR.

 

Avant l’opération laser au LASIK

 

Le bilan préopératoire qui a lieu avant l’opération a différents objectifs.

En premier lieu, il s’agit de s’assurer que le patient est éligible au traitement, en écartant l’existence de contre-indications. Celles-ci peuvent notamment consister en une cornée trop fine (moins de 500 micromètres) ou l’existence d’un kératocône, pathologie évolutive sous l’effet de laquelle la cornée prend une forme conique. Par ailleurs, les patients atteints de sécheresse oculaire importante doivent être écartés du protocole de traitement.

Enfin, le patient ne doit pas pratiquer d’activités, professionnelles ou sportives, qui induisent des risques significatifs de chocs oculaires. Par son mode opératoire, le Lasik entraîne en effet une fragilisation biomécanique de la cornée.

Il faut aussi s’assurer que le degré du défaut de vision à corriger est bien inclus dans les gammes de traitement du Lasik. Cette méthode permet de traiter la myopie jusqu’à -9 dioptries, l’hypermétropie inférieure à +6 dioptries et l’astigmatisme quand il est de moins de 6 dioptries.

 

Déroulement de l’opération en détails

 

L’intervention Lasik se déroule en mode ambulatoire. Elle permet de traiter les deux yeux le même jour et ne dure jamais plus de 15 minutes. L’anesthésie est locale, assurée par l’instillation dans l’œil de gouttes spécifiques.

La première étape du Lasik consiste à découper dans les couches superficielles de la cornée un capot ou « volet stromal ». Cette étape est selon les cas réalisée manuellement ou en utilisant un laser Femtoseconde.

Le volet stromal, qui reste attaché par l’un de ses côtés, est alors basculé afin que le chirurgien ait accès au stroma cornéen. Il s’agit de la couche intermédiaire de la cornée et c’est sur elle que doit être appliqué le laser Excimer pour délivrer la correction optique nécessaire.

En fin d’intervention, le volet stromal est remis dans sa position initiale et des gouttes antibiotiques sont introduites dans l’œil afin de limiter le risque infectieux.

 

Après l’opération laser au LASIK

 

Les douleurs post-opératoires sont quasi inexistantes.

Cependant, l’œil opéré reste sensible pendant au moins quelques heures et la vision du patient est brouillée pendant 24 heures environ. La récupération visuelle post Lasik est rapide, parfois totale dès le lendemain de l’opération lorsque le trouble à corriger était léger.

Le traitement prescrit doit être scrupuleusement suivi, notamment en instillant pendant une semaine environ les collyres antibiotiques et anti-inflammatoires prescrits.

Pendant au moins 7 jours, il est essentiel de ne pas se frotter les yeux et d’en assurer la protection mécanique. Cela passe notamment par le port de coques protectrices au cours des phases de sommeil.

La reprise des activités se fait rapidement. Elle est rythmée par le praticien qui suit l’évolution du patient au cours de visites de contrôle qui démarrent dès le lendemain de l’intervention. Les activités sportives douces peuvent en général être reprises après 15 jours, mais il faut attendre au moins 1 mois avant de se livrer à des efforts physiques plus intenses et la natation.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de notes : 2

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières actualités de la chirurgie réfractive